Journées d’étude Nouvelles traductions et réceptions indirectes de la Grèce ancienne (textes et images, 1300-1560)

 Jeudi 15 septembre et vendredi 16 septembre 2022

Jeudi 19 janvier et vendredi 20 janvier 2023

Direction : Catherine Gaullier-Bougassas

(Please find an English version of this call below.)

The Reception of Ancient Greece in pre-modern French Literature and Illustrations of Manuscripts and Printed Books (1320-1550): How invented memories shaped the identity of European communities

Le projet AGRELITA étudie la réception de la Grèce ancienne dans un corpus d’œuvres écrites en français de 1320 aux années 1550 et dans les illustrations de leurs manuscrits et de leurs imprimés. C’est seulement à partir des années 1550 que commence l’essor des traductions directes du grec au français. Du début du XIVe siècle jusqu’au milieu du XVIe siècle, les auteurs en langue française et les artistes qui illustrent les manuscrits et les imprimés de leurs œuvres, sauf exception, n’ont aucune connaissance directe d’œuvres grecques. Les savoirs sur la Grèce ancienne qu’ils transmettent et réinventent dans leurs textes et dans leurs images sont des savoirs médiatisés par des filtres divers. Leur réception est indirecte, elle prend appui sur des œuvres antérieures, textuelles et iconographiques, dont les représentations de la Grèce ancienne sont déjà le fruit d’une ou de plusieurs réceptions.

Les journées d’étude de septembre 2022 et de janvier 2023 seront consacrées à l’analyse, à l’intérieur de ce corpus, des nouvelles traductions et adaptations en langue française d’œuvres latines qui véhiculent des savoirs sur la Grèce ancienne, sous des formes diverses. Ces œuvres latines qu’adaptent les auteurs français des années 1300-1550 sont pour une part des œuvres antiques et médiévales qui ne sont pas des traductions, et pour une part des traductions ou adaptations d’œuvres grecques, avec parfois plusieurs transferts linguistiques à partir du grec. Elles sont très diverses : des textes antiques (Ovide, Virgile, Boèce, Augustin, Darès…) jusqu’aux traductions humanistes latines d’œuvres grecques réalisées en Italie et aux Pays-Bas aux XVe et XVIe siècles, en passant par des œuvres latines médiévales originales (i. e. non des traductions, Vincent de Beauvais, Troisième Mythographe du Vatican, Pétrarque, Boccace, l’auteur du Rudimentum novitiorum…), des traductions latines du français (Guido delle Colonne) et des traductions arabo-latines et arabo-hispano-latines (Aristote, Dits moraux des philosophes…).

Continuer la lecture de Journées d’étude Nouvelles traductions et réceptions indirectes de la Grèce ancienne (textes et images, 1300-1560)

Journée d’études Représenter et nommer la Grèce et l’espace grec, du XIVe au XVIe siècle

Organisée par Catherine Gaullier-Bougassas

1er octobre 2021

Université de Lille

9h30 : Accueil

9h45 – 10h15 : Marilynn Desmond (Binghamton University) : « Trojan Typography and Fourteenthcentury Cartographies of the Morea in the Matter of Troy »

Continuer la lecture de Journée d’études Représenter et nommer la Grèce et l’espace grec, du XIVe au XVIe siècle

Séminaire Représenter et nommer la Grèce et l’espace grec, du XIVe au XVIe siècle

Direction Catherine Gaullier-Bougassas

Projet ERC AGRELITA « The Reception of Ancient Greece in pre-modern French Literature and Illustrations of Manuscripts and Printed books (1320-1550): how invented memories shaped the identity of European communities »

Université de Lille

(Please find an English version of this call below.)

Le séminaire portera sur les représentations de l’espace grec, ancien et  « moderne », dans des œuvres textuelles et iconographiques (les illustrations des manuscrits et des imprimés) du XIVe au XVIe siècle. En privilégiant des œuvres latines, françaises et italiennes, écrites principalement en Italie, en France, dans les Pays-Bas bourguignons et en Grèce, on  étudiera comment les auteurs et les artistes figurent textuellement et visuellement la géographie de la Grèce / de l’espace ou des espaces grec(s), quelle onomastique ils choisissent, quels sites ils mettent en valeur.

Continuer la lecture de Séminaire Représenter et nommer la Grèce et l’espace grec, du XIVe au XVIe siècle

Représenter et nommer la Grèce et l’espace grec du XIVe au XVIe siècle

Journée d’études du 1er octobre 2021

Université de Lille

(Please find an English version of this call below.)

La journée d’études portera sur les représentations de l’espace grec, ancien et  « moderne », dans des œuvres textuelles et iconographiques du XIVe au XVIe siècle. En privilégiant des œuvres latines, françaises et italiennes, écrites principalement en Italie, en France, dans les Pays-Bas bourguignons et en Grèce, on  étudiera comment les auteurs et les artistes figurent textuellement et visuellement la géographie de la Grèce / de l’espace ou des espaces grec(s), quelle onomastique ils choisissent, quels sites ils mettent en valeur.

Continuer la lecture de Représenter et nommer la Grèce et l’espace grec du XIVe au XVIe siècle

AGRELITA Projet ERC Advanced Grant

     AGRELITA ERC Advanced Grant 2020 (2021-2026, projet No 101018777) étudie un large corpus d’œuvres littéraires de langue française (historiques, fictionnelles, poétiques, didactiques) produites de 1320 à 1550 en France et en Europe, avant les premières traductions directes du grec au français, ainsi que les images de leurs manuscrits et livres imprimés. Il analyse leurs représentations élaborées de la Grèce antique, leurs significations et leurs fonctions.
     Le “carnet hypothèses” sera le principal canal de communication et de diffusion du projet ERC AGRELITA. Il présentera des informations sur le projet scientifique, sur l’équipe, sur les activités et les publications du projet à la communauté scientifique et au grand public.

The Reception of Ancient Greece in Premodern French Literature and Illustrations of Manuscripts and Printed Books (1320-1550) : how invented memories shaped the identity of European communities.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search