À la découverte d’un luxueux manuscrit enluminé de la Bibliothèque nationale de France : l’Histoire de Jason de Raoul Lefèvre, Paris, BnF, français 331

[Par Clarisse Evrard, post-doctorante ERC AGRELITA]

Pour explorer le corpus de manuscrits et d’imprimés du projet, l’équipe AGRELITA dispose de nombreux outils en ligne précieux pour les chercheurs, tels que Gallica pour la Bibliothèque nationale de France, Belgica pour la KBR de Bruxelles ou encore le site des manuscrits en ligne de la British Library.

Cependant, il est parfois indispensable de consulter directement le manuscrit : évidemment quand il n’y a aucune numérisation ou qu’elle est de mauvaise qualité, mais surtout quand on veut procéder à une analyse du manuscrit dans sa matérialité et de son décor. Ce sont ces deux raisons conjointes qui ont amené à demander la consultation d’un manuscrit conservé au Département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France, le manuscrit français 331 numérisé en noir et blanc sur Gallica.

Image 1 : Salle de consultation du Département des Manuscrits, Paris, BnF, photo personnelle.

Ce billet est ainsi l’occasion de présenter ce luxueux manuscrit de l’Histoire de Jason, texte rédigé vers 1460 par Raoul Lefèvre pour le duc de Bourgogne, Philippe le Bon (le manuscrit autographe et enluminé par Loyset Liédet est également conservé à la BnF : Arsenal, 5067, consultable sur Gallica).

L’ouvrage raconte les aventures du héros grec de manière à valoriser Jason, figure mythologique chère au duc qui a fondé l’Ordre de la Toison d’or en 1430. Le lecteur suit ainsi les pérégrinations du prince, depuis son enfance à son intronisation par son père Æson, après moult aventures sentimentales et épiques, dont le fameux exploit de la conquête de la Toison d’or en Colchide et la réconciliation finale avec Médée. Le manuscrit français 331, réalisé vers 1470 par David Aubert et enluminé par Liévin Van Lathem, appartient à un autre grand bibliophile bourguignon, Louis de Bruges, seigneur de Gruuthuse et chevalier de la Toison d’or. L’artiste, actif en Flandre, à Gand et à Anvers, propose un décor d’une extrême richesse : il exécute un cycle de dix-huit enluminures, une par chapitre, occupant à peu près la moitié du folio. Chacune est entourée d’une bordure qui la lie à la rubrique peinte en rouge et à la lettrine polychrome (image 2), l’ensemble étant encadré de marginalia pleines de fantaisie, ornées de motifs floraux et peuplés d’animaux (image 3), de personnages (image 4) et de drôleries (images 5 et 6).

Image 2 : Histoire de Jason, Paris, BnF, français 331, fol. 35v-36r, photo personnelle.
Image 3 : Histoire de Jason, Paris, BnF, français 331, fol. 58v (détail), photo personnelle.
Image 4 : Histoire de Jason, Paris, BnF, français 331, fol. 35v (détail), photo personnelle.
Image 5 : Histoire de Jason, Paris, BnF, français 331, fol. 132r (détail), photo personnelle.
Image 6 : Histoire de Jason, Paris, BnF, français 331, fol. 158v (détail), photo personnelle.

La consultation directe du manuscrit (vidéo à visionner en cliquant ici – Histoire de Jason, Paris, BnF, français 331, fol. 58v (détail), vidéo personnelle) permet de visualiser l’objet dans sa matérialité : sa reliure et son grand format (image 7) et surtout la variété de la palette de l’enlumineur, les effets de contraste entre les couleurs vives et le doré (image 8) et les échos visuels entre les images en feuilletant les folios. 

Image 7 : Histoire de Jason, Paris, BnF, français 331, reliure, photo personnelle.
Image 8 : Histoire de Jason, Paris, BnF, français 331, fol. 139v (détail), photo personnelle.

Le peintre qui développe un style narratif et crée des effets de dramatisation par une palette aux tons vifs et des compositions complexes juxtaposant les plans, associe, comme cela est récurrent dans l’enluminure flamande, des éléments contemporains et des détails fantaisistes dans des compositions qui évoquent la culture visuelle et matérielle contemporaine. Par exemple, l’enluminure du folio 78 v (image 9) illustrant le dixième chapitre consacré à la désobéissance de Zéchius, qui, contre l’ordre d’Apollon, roi de Jacointe, se rend sur l’île de Colchos où il est tué par le dragon, associe habilement des références contemporaines et des détails fantaisistes dans les costumes.

Image 9 : Histoire de Jason, Paris, BnF, français 331, fol. 78v (détail), photo personnelle.

Le palais à l’arrière-plan et la salle de l’audience royale, où trône Apollon sous un dais, évoquent l’architecture contemporaine, alors que les deux personnages qui discutent sur la droite, le dos tourné au lecteur-spectateur, et observent, au loin, Zéphius, et ses compagnons périr, rappellent le motif de la Vierge au chancelier Rolin de Jan van Eyck. Le peintre confère ainsi une dimension dramatique à la scène en créant un contraste entre la sérénité du pouvoir royal, dans la partie gauche, incarné par Apollon et ses courtisans mis en valeur par une palette vive et par la majesté des colonnes qui les entourent, sérénité qui s’oppose à l’agitation tragique qui règne sur l’île voisine et qui est soulignée par l’accumulation des nuages en un dégradé de gris foncés, l’intervention divine et le geste désespéré du personnage en train de se noyer. C’est ici tout l’art de la narration teintée d’émotion qui s’exprime à travers la touche et la palette de l’artiste.

Pour conclure, une dernière remarque liée à la manipulation des manuscrits. On aura pu constater dans ce billet que le manuscrit est manipulé sans gants, ce qui est conforme aux préconisations des bibliothèques comme l’expliquent en détail la BnF et la KBR. En effet, en ayant moins de sensibilité dans les doigts, on peut endommager le document (papier, encre, pigments) et y déposer des saletés qui peuvent ensuite se diffuser sur d’autres ouvrages, donc des mains propres et sèches suffisent !

Pour citer ce billet : Clarisse Evrard, “À la découverte d’un luxueux manuscrit enluminé de la Bibliothèque nationale de France : l’Histoire de Jason de Raoul Lefèvre, Paris, BnF, français 331″, dans le carnet de recherches AGRELITA Project ERC Advanced Grant, ISSN 2827-7031, 21/09/2022, https://agrelita.hypotheses.org/1888.



Citer ce billet
carolinecrepiat (2022, 21 septembre). À la découverte d’un luxueux manuscrit enluminé de la Bibliothèque nationale de France : l’Histoire de Jason de Raoul Lefèvre, Paris, BnF, français 331. AGRELITA Project ERC Advanced Grant. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/au1p

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.